FAQ / QUESTIONS – REPONSES

Réponses aux questions les plus fréquentes.

A PARTIR DE QUEL AGE CONSULTER ? La première consultation, recommandée dès 7 ans, permet à l’orthodontiste d’établir une premier diagnostic, de déterminer le moment le plus approprié pour débuter le traitement et de conseiller en cas de succion du pouce ou de tétine.

A QUEL AGE DOIT DEBUTER UN TRAITEMENT CHEZ L’ENFANT ?
Dans certains cas dès 7 ans, lorsqu’il existe par exemple un décalage entre les mâchoires ou un manque de place important pour l’éruption des dents. Dans d’autres cas, il est plus judicieux d’attendre que toutes les dents de lait soient tombées (12 ans) afin d’éviter d’allonger le temps de traitement. La limite de prise en charge par la sécurité sociale est le 16ème anniversaire de l’enfant.

QUELS SONT LES AVANTAGES DES NOUVELLES TECHNIQUES ORTHODONTIQUES ?
Grâce aux techniques d’orthodontie modernes, les forces appliquées sur les dents sont plus douces, nous avons moins recours aux extractions dentaires.

L’ORTHODONTIE CHEZ L’ADULTE EST-ELLE AUSSI EFFICACE QUE CHEZ L’ENFANT ?
Quelque soit l’âge, l’orthodontie pour adulte peut être aussi performante que chez l’enfant pour retrouver un sourire naturel et esthétique (participe au rajeunissement du visage). Il est également possible de corriger un décalage entre les dents supérieures et inférieures, ce qui peut concourir à la longévité de la denture.

EXISTE T-IL DES APPAREILS NON VISIBLES ?
L’évolution des techniques orthodontiques modernes et des matériaux nous permet désormais de proposer, selon le cas, des appareils peu visibles ou complètement invisibles, confortables et n’occasionnant pas de défaut d’élocution (technique linguale avec brackets sur la face interne des dents, technique invisalign TM avec gouttières très fines et transparentes, brackets transparents ne jaunissant pas)

QUE PERMET D’APPRENDRE UNE PREMIERE CONSULTATION CHEZ L’ADULTE ?
Lors de la première consultation nous étudions les conditions et la faisabilité du traitement pour :

  • fixer les objectifs du traitement et sa stabilisation,
  • proposer un type technique (invisible ou transparent),
  • donner la fréquence des rendez-vous,
  • estimer le temps de traitement ainsi que le coût.

COMMENT GARANTIR LA STABILITE D’UN TRAITEMENT ?
Tout traitement orthodontique est suivi d’une phase de contention. Nous plaçons en général des attèles fixes sur les dents antérieures et nous confions des appareils amovibles (gouttières transparentes, port nocturne).

MES DENTS SE CHEVAUCHENT, LA SITUATION VA-T’ELLE S’AGGRAVER SI J’ATTENDS ?
Les chevauchements dentaires sont aussi inéluctables que les rides. C’est un signe de vieillissement. Pour éviter que la situation ne s’aggrave, les dents doivent être alignées et une contention fixe, invisible, doit être positionnée sur la surface interne des dents de devant.

PEUT-ON RETIRER LA CONTENTION A LA FIN DE LA CROISSANCE ?
La contention doit restée toute la vie car les dents bougent tout au long de la vie. Cette contention est invisible, ne gêne pas, se nettoie très bien en n’abîme pas les dents. Elle peut-être retirée en quelques minutes à tout moment.

DOIS-JE PORTER UN APPAREIL DE NUIT APRES LA FIN DE MON TRAITEMENT ?
La gouttière de contention est indispensable.

COMBIEN CA COUTE ?
Le coût d’un traitement dépend de sa complexité, de sa durée et du type d’appareil utilisé.

Y A-T’IL UN AGE LIMITE ?
Il n’y a pas d’âge limite pour bénéficier d’un traitement d’orthodontie. Les patients de plus de 60 ans représentent un pourcentage non négligeable de notre activité.

EST-IL POSSIBLE DE FAIRE UN TRAITEMENT SANS QUE CELA SE VOIT ?
Oui, grâce à l’orthodontie linguale ou à la technique Invisalign.

PEUT-ON JOUER D’UN INSTRUMENT A VENT ?
Oui, il y a un temps d’adaptation de quelques jours.

EXISTE-T-IL UN REMBOURSEMENT ?
Si le traitement commence avant 16 ans, la Sécurité Sociale prend en charge une partie du traitement puis la mutuelle prend le relais.
Si le traitement commence après 16 ans, il n’y a plus de prise en charge de la SS, mais il existe des mutuelles qui remboursent une partie des traitements.
Si le traitement est ortho-chirurgical et qu’il commence après 16 ans, la SS accorde une prise en charge pour un semestre de traitement.